La bourrée Cassiopée n’est pas une bourrée traditionnelle. C’est une création de la Compagnie bourbonnaise Crédanse bien connue de tous les danseurs et musiciens qui participent au Grand Bal de L’Europe.

C’est une bourrée à 3 temps à figures qui se fait à 3 couples.

Elle peut se faire sur n’importe quel air de bourrée à 3 temps, pourvu qu’elle comporte deux phrases de 8 mesures, chaque phrase étant  reprise.

Nous l’avons apprise de notre ami Bernard Coclet, grand danseur et chorégraphe de bourrée.

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

Pour en savoir plus sur la bourrée, son histoire, les pas, la musique, nous vous renvoyons à cet article indispensable.… mais n’oubliez pas que le pas de bourrée ne s’improvise pas. Il demande des heures d’atelier… de stages… avant d’être intégré et maîtrisé…

La bourrée Cassiopée, comme la grande majorité des bourrées comporte deux phrases de 8 mesures reprises chacune. On les nommera pour les explications A et B

Position de départ : en ronde main dans la main, chaque H ayant sa cavalière à sa droite

A

Avance-recule décalés :
– les H avancent pendant que les F reculent (elles feront un brancillé, c’est-à-dire 2 pas de bourrée sur place au tout début)
– les F avancent pendant que les H reculent

Le tout 2 fois

A la fin de cette première partie, les F sont au centre et les H sur le cercle

B1

– H avancent en épaulé 2 pas

– et restent bloqués au centre 2 temps

pendant que

– F reculent sur le cercle 2 pas
– et avancent pour se positionner au centre épaule droite derrière leur cavalier 2 pas

 

– Tous, H et F partent à l’extérieur en tournant SIAM sur l’épaule gauche (en épingle) 2 pas

– H reviennent à leur place en terminant l’épingle 2 pas
pendant que

– F avancent sur le cercle d’une place pour trouver un nouveau partenaire 2 pas

B2

– H bloquent au centre 2 temps

pendant que

– F avancent pour se positionner au centre épaule droite derrière leur nouveau cavalier 2 pas

– Tous, H et F partent à l’extérieur en tournant SIAM sur l’épaule gauche (en épingle) 2 pas

– H reviennent à leur place en terminant l’épingle 2 pas

pendant que

– F avancent sur le cercle d’une place pour trouver un nouveau partenaire 2 pas

– H repartent à l’extérieur en épaulé gauche 2 pas

pendant que

– F avancent à l’ intérieur 2 pas

 

Tout le monde est prêt à se redonner les mains pour repartir au début en avance-recule et recule-avance

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

Voici une illustration vivante, filmée lors du stage du Bal des Fondus, le 15 novembre 2015.

Fil et bobine, l’air que joue Sabine est une composition de Jean Blanchard. Avec son accord (grand merci à lui ), nous avons mis la partition à la page partitions de France, adaptée pour les diatos.

Vidéo publiée avec l’aimable autorisation de Bernard Coclet et Sabine Carsana, piliers de la Compagnie Crédanse.
Un grand merci à eux deux et aussi aux stagiaires qui ont accepté de se prêter au regard de la caméra.