Bourrée à deux (danseurs), à trois temps qui fut recueillie lors des enquêtes organisées par Pierre PANIS (1911-1993) en 1948-1949 dans le Berry. 

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

La bourrée tournante des Grandes Poteries est une bourrée à 3 temps. Le pas est donc celui de la bourrée à 3 temps.

Pour en savoir plus sur la bourrée, son histoire, les pas, la musique, nous vous renvoyons à cet article indispensable.… mais n’oubliez pas que le pas de bourrée ne s’improvise pas. Il demande des heures d’atelier… de stages… avant d’être intégré et maîtrisé…

Si la tradition faisait de la bourrée tournante des Grandes Poteries une bourrée d’hommes, ce n’est plus tout à fait le cas aujourd’hui dans les bals folk que nous fréquentons. On la voit danser entre hommes, ou entre femmes ou le plus souvent en couples mixtes.

Au départ, les 2 danseurs sont côte à côte, épaule droite contre épaule droite, sans toutefois se toucher.

 

playmo-poteries

Chacun des partenaires de la bourrée tournante des Grandes Poteries suit un trajet qui fait penser à une glace à une boule : la première partie serait le cornet (en fait un angle aigu), la deuxième partie serait la boule (en fait une demie boule).
Sur ce schéma, les espaces dans le tracé sont les positions de passage au cours du déroulement de la danse.

 

poteries-glace
Première partie : le  » cornet « 

poteries-cornet
Départ à la position 1

1 pas = 1 temps, départ PG

  • 1er et 2ème pas : chacun recule pour se placer face à son(sa) partenaire   position 2
  • 3ème et 4ème pas : chacun avance pour se placer de l’autre côté de son(sa) partenaire  position 3

On est maintenant épaule gauche contre épaule gauche et on a tracé les deux grands côtés du cornet.

  • 5ème et 6ème pas : chacun, en faisant un tour sur lui-même, va se placer à nouveau face à son(sa) partenaire   position 2
  • 7ème  et 8ème pas : chacun avance pour se replacer comme au départ, côte à côte, épaule droite contre épaule droite avec son (sa) partenaire   position 1

Tout ça est repris une deuxième fois, ce qui fait que l’on a tracé 4 fois les deux grands côtés  cornet.

 

Deuxième partie : la  » boule « 

poteries-boule

 

Les 4 premiers temps sont identiques à la première partie, selon le schéma du « cornet » :

  • 1er et 2ème pas : chacun recule pour se placer face à son(sa) partenaire position 2
  • 3ème et 4ème pas : chacun avance pour se placer de l’autre côté de son(sa) partenaire. Mais là, au lieu d’être côte à côte, on se met face à face  position 4

Et c’est là que l’on va dessiner la boule :
On va tourner l’un autour de l’autre SIAM  tout en tournant sur soi-même SAM :

  • 5ème et 6ème pas : 1 tour 1/4 : on se retrouve l’un face à l’autre, la position du couple est perpendiculaire par rapport à la précédente position 5
  • 7ème  et 8ème pas : 1 tour 1/4 : on se retrouve l’un face à l’autre, la position du couple est inversée par rapport à celle du début de la figure  position 6

On a tracé la boule. A chaque fois que l’on a été face à face, on s’est retrouvé par le regard… très important : on danse ensemble !

  • 9ème, 10ème, 11ème et 12ème pas : On refait le trajet que l’on vient de faire, mais  en sens inverse, donc en tournant l’un autour de l’autre SAM  tout en tournant sur soi-même SIAM.

On est repassé sur le tracé de la boule.

On termine  face à son(sa) partenaire, comme on était à la fin du 4ème pas  position 3

  • 13ème, 14ème, 15ème et 16ème pas : Toujours en tournant sur soi-même, sans changer de sens, on fait le « dessous de la boule » pour finir, comme au départ, côte à côte, épaule droite contre épaule droite avec son (sa) partenaire  position 1

 

Et voilà ! Compliqué, n’est-ce pas !! N’ayez pas d’inquiétude. Quand vous regarderez la vidéo, tout s’éclairera !

Pour apprendre, l’idéal, c’est le stage ou l’atelier. On ne vous le dira jamais assez !

Et alors, le grand plaisir des danseurs et des musiciens, c’est la muette : la musique s’arrête mais la danse continue. Une tourne complète et si la musique se recale sur la tourne suivante, c’est le bonheur pour tout le monde !!

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

Voici une illustration vivante, filmée en 2007 dans la cour de ferme du domaine de George Sand à Nohant, Indre

Vidéo publiée avec l’aimable autorisation de l’Association « Les Gâs du Berry ».
Un grand MERCI à eux!