d’après « Le livre des mixers »

 

 

Les mixers sont des danses collectives à figures où tous les danseurs sont concernés simultanément et changent continuellement de partenaire, ce qui permet à chacun de rencontrer tout le monde.
C’est ce brassage qui caractérise ces danses et leur vaut le nom de mixer, appellation d’origine américaine.
Le cercle circassien, le Lucky Seven sont des mixers.

Il existe un autre type de danses collectives qui ne sont pas à proprement parler des mixers mais que l’on peut rattacher à cette famille : ce sont les cercles siciliens, les doubles cercles siciliens et les threesomes. Ici, c’est chaque couple – ou trio- qui, sans se dissocier, a affaire successivement à tous les autres qui progressent en sens inverse.

Les mixers proviennent essentiellement des iles britanniques, des Etats-Unis et du Québec.

Sous la forme où on les connaît, ce sont des danses récentes (fin XIXe).

Les mixers pratiqués aujourd’hui en Grande Bretagne et en France ne sont pas tous traditionnels. La structure du mixer, comme celle de la contredanse d’une façon plus générale, appelle à de nouveaux agencements de figures, donc à la naissance de danses nouvelles.

Les airs utilisés pour les mixers sont essentiellement des reels ou des jigs, plus exceptionnellement hornpipes ou valses.

Selon la chorégraphie, l’air correspondant à un mixer donné aura le plus souvent 32 mesures, plus rarement 16, 24, 40 ou encore 48 mesures.
Il peut arriver qu’un mixer soit associé à un air particulier ; c’est peu courant.

 

Il y a trois positions fondamentales pour les mixers:

Le big circle

Les danseurs sont sur un cercle, face au centre, H et F alternés.

Chaque H a sa partenaire à sa droite et sa voisine à sa gauche (sauf indication contraire)

mixer-bc

 

Le big set (Double circle)

Les F et les H sont face à face, H dos au centre, F face à son partenaire, soit un cercle intérieur d’H et un cercle extérieur de F.
Chacun a son(sa) partenaire face à lui (elle).
La personne qui se trouve en diagonale droite (à côté du partenaire) est le corner droit.
Celle qui est en diagonale gauche est le corner gauche.

Lorsqu’un big set commence par une promenade, les danseurs se placent en cortège : à partir des positions précédentes, les couples s’orientent SIAM (sauf indication contraire) et se trouvent ainsi les uns derrière les autres, F à droite de H.

mixer-bs

 

 

Le cercle sicilien (Sicilian Circle)

Couples disposés en quadrettes sur les rayons d’un cercle, couples face à couples.
Dans chaque couple, H a sa partenaire à sa droite. Chacun a en face de lui (elle) une personne de sexe opposé : c’est son vis-à-vis.
La moitié des couples sont dirigés SAM, l’autre moitié SIAM.

Les deux partenaires d’un couple restent ensemble pour toute la danse. Chaque couple danse l’ensemble des figures avec un couple, puis en avançant, il rencontre un nouveau couple avec lequel il recommence .

mixer-cs

 

 

Le cercle sicilien peut aussi se décliner en

Trio (Threesome)

Les danseurs sont ici regroupés par trois, un H entre deux F.

On a alors deux cas de figures :

- Les trios sont disposés comme pour le cercle sicilien, se faisant face par six

mixer-t

 

 

- Les trios regardent tous dans la même direction SIAM (sauf indication contraire) et forment alors un cortège.

mixer-tc

 

Double sicilien

La disposition est celle du cercle sicilien, mais on a deux couples par rayon. Une ligne de couples fait ainsi face à une autre ligne de deux couples.

Et comme dans le cercle sicilien, chaque H a sa partenaire à sa droite et chacun(e) a un vis-à-vis face à lui (elle).

mixer-ds

 

 

 

Pour plus de détails et des informations complètes, nous vous renvoyons au Livre des mixers, édité et réédité par l’ADP (Atelier de la Danse Populaire).
Vous y trouverez plusieurs dizaines de mixers en tous genres, traditionnels ou créés par les membres de l’ADP eux-mêmes.

danse folk mixer