Le laridé de Kervignac est, comme son nom ne l’indique pas, une forme particulière d’hanter-dro qui se danse dans la région morbihannaise de Lorient – Hennebont – Kervignac.

On peut ainsi, sur un air d’hanter dro, danser tout aussi bien un hanter dro qu’un laridé de Kervignac.

 


 

Le laridé de Kervignac se danse le plus souvent en chaîne tenue par le petit doigt, à un tempo moyen de 152.
La musique, comme celle de l’hanter dro est en 3/4 ou en 6/4.

Pour l’hanter dro, les pas se répétent tous les 3 temps.
Pour le laridé de Kervignac, les pas ne se répètent pas tous les 3 temps mais tous les 6 temps.
Cela dit, comme on l’a déjà indiqué plus haut, on peut tout à fait danser le laridé de Kervignac sur une musique d’hanter dro (nous, on aime bien faire les 2 alternativement, ça varie).

Les 3 appuis sur les temps 1 et 2, puis 4 et 5 sont ceux de l’hanter dro.

Aux temps 3 et 6, l’appui reste le même que celui du temps précédent :

► PG pour le temps 3

► PD pour le temps 5

Le talon de l’autre pied va se poser à l’avant.
En même temps, le tronc bascule légèrement en arrière.

rythme-laride-kervignac

 

La progression des danseurs est alternée, d’abord nettement vers la gauche aux temps 1 et 2, puis légèrement vers la droite aux temps 4 et 5.

Mouvement des bras :

► Temps 1 : balance en arrière et revient vers l’avant

► Temps 2 : lève les mains à la hauteur des épaules

► Temps 3 : dans un mouvement vif, descend et remonte les coudes

bras-laride-kervignac

 


 

Voici une illustration vivante, filmée en stage à Lons : Stage breton avec Nico, Lydie, Yoann et Brigitte
A la musique, Triadenn

Cette danse est le résultat d’un atelier de danse de Bretagne.
Merci aux animateurs et aux danseurs d’avoir accepté d’être filmés.