Nos amis Rémi et Florence sont allés dans le nord, chez les chtis.

Ils  ont appris cette danse, le fléau, qu’il nous ont à leur tour transmise.

On ne sait pas grand chose des danses flamandes, notamment du fléau, si ce n’est qu’il est originaire de Hollande, où il porte le nom de Vleegerd. Il semble que là-bas il se danse à 8 couples.
La version rapportée des Flandres françaises se fait à 4 couples. Elle tient à la fois du quadrille et de la danse-jeu.

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

Les 4 couples sont placés sur un carré, un couple par côté, chaque dame à la droite de son partenaire.
Pour la commodité des explications, on nommera les deux couples qui font face et dos à la scène (ou aux musiciens) 1 et 1’. Les deux autres couples seront donc 2 et 2’.

 

playmobile1

La position de chaque couple est celle de la danse moderne. Les bras qui sont à l’intérieur du carré sont tendus vers le centre.

La danse comporte 3 figures, chacune dansée 2 fois : une fois par les couples 1 et 1’, puis une fois par les couples 2 et 2’.
Les couples qui ne dansent pas ne restent pas inactifs : ils accompagnent ceux qui dansent en frappant le rythme dans les mains.
Les couples restent soudés, sauf à la troisième figure.

Chaque figure se décompose en 4 temps.

1ère figure : la traversée simple

►4 pas chassés vers le centre
Au centre, on se salue en en élevant, sans les lâcher, les mains intérieures.
Les hommes poussent alors un cri mâle : « haï ! » (les femmes peuvent, si bon leur semble, le faire aussi. Y a pas de raison, n’est-ce pas, Mesdames ?!)
4 pas chassés vers l’extérieur pour retrouver sa place.
Cette partie s'appelle le salut. On la retrouve dans chaque figure.

►Les couples échangent leurs places en 6 pas chassés + 2 pas pour faire un demi-tour, sans se lâcher.

►Le salut (comme en 1)

►Comme 2 ; les couples 1 et 1’ (ou 2 et 2’) ont retrouvé leurs place initiales.

2ème figure : le pont

►Le salut

►le couple 1 (ou 2) forme un pont et traverse en pas chassés.
Le couple 1’ (ou 2’) traverse en pas chassés en passant sous le pont : comme dans la 1ère figure, 6 pas pour traverser, 2 pas pour se retourner.
Lorsque le couple 1’ (ou 2’) est passé sous le pont, le couple 1 (ou2) se remet en position de danse moderne pour terminer la traversée et se retourner.

►Le salut

►Comme le 2, mais cette fois, c’est le couple 1’ (ou 2’) qui fait le pont et le couple 1 (ou 2) qui passe en-dessous.

3ème figure : l’échange des dames

►Le salut

►Les 2 couples avancent l’un vers l’autre en 3 pas chassés et s’arrêtent à une cinquantaine de centimètres l’un de l’autre.
Là, ils vont effectuer un échange de cavalières au milieu : pour cela, dans chaque couple, H lève le bras gauche et pousse délicatement F pour la faire passer sous son bras.
F tourne en pivotant sur son épaule droite et, en passant sous le bras de H, elle effectue un demi tour en avançant pour aller se placer devant l’H de l’autre couple.
Les deux femmes se croisent en se faisant face.
F1 et H1’ (F1’ et H1) reviennent alors en 3 pas chassés en arrière sur le côté du carré.

►Le salut

►Comme le 2 ; les couples initiaux se retrouvent à la fin de la figure.

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

Voici une illustration vivante, filmée en atelier à la MJC de Lons le Saunier en 2007

Les danseurs apparaissant sur cette vidéo ne sont pas des pros.
Ce sont les danseurs des ateliers de Lons qui acceptent gentiment de jouer le jeu.
Grand merci à eux.

danse folk De vleegerd fléau