Le lucky seven est, à l’instar du cercle circassien, un grand standard des mixers d’origine anglaise, devenu du coup totalement international

Il fait partie d’un recueil de country dances d’Angleterre et d’Amérique, Community dances manual, publié par The english folk dance & song society (association héritière de Cecil Sharp) la première fois en 1947, réédité plusieurs fois depuis.

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

Le lucky seven se fait le plus souvent sur une mélodie d’origine écossaise, du même nom.
On peut tout aussi bien le danser sur un air de jig ou de reel de 32 mesures.

Tout comme le cercle circassien, il se danse en ronde, H et F alternés. L’H a sa partenaire à sa droite, sa contre-partenaire à sa gauche. Cette formation s’appelle Big Circle.

big-circle

 

Il existe deux versions qui se différencient par les deux premières parties:

Version 1

1.    Ronde vers la gauche

8 mesures

2.    Avance-recule de tous en 4 pas avant + 4 pas arrière (2 fois)

8 mesures

3.    Chaîne anglaise en commençant avec son(sa), pendant laquelle chacun passera 6 personnes, y compris son(sa) partenaire

8 mesures

chaine-anglaise

4.    Swing avec la 7ème personne, l'heureux septième, qui du coup, devient le(la) nouveau(elle) partenaire

8 mesures

A la fin du swing on se remet en cercle, H laissant sa partenaire à sa droite.

 

Version 2

1.    Avance-recule de tous en 4 pas avant + 4 pas arrière (2 fois)

8 mesures

2.    Dos à dos voisin, puis dos à dos partenaire

8 mesures

3.    Chaîne anglaise en commençant avec son(sa), pendant laquelle chacun passera 6 personnes, y compris son(sa) partenaire

8 mesures

4.    Swing avec la 7ème personne, l'heureux septième, qui du coup, devient le(la) partenaire

8 mesures

A la fin du swing on se remet en cercle, H laissant sa partenaire à sa droite.

Et c’est reparti pour un tour…

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

 

Voici une illustration vivante, filmée en atelier à la MJC de Lons le Saunier

Sur une musique de Diwall,
tirée de leur CD Dansall ha nijal
(distribué par Coop Breizh)

diwall-dansall-a-nijal

 

 

Les danseurs apparaissant sur cette vidéo ne sont pas des pros.
Ce sont les danseurs des ateliers de Lons qui acceptent gentiment de jouer le jeu.
Merci à eux!

danse folk lucky seven mixer